Des structures d'accueil pour les personnes atteintes de la maladie d'alzheimer ou de troubles apparentés

CAJOU
Les Centres d'accueil de Jour thérapeutiques (CAJOU) de Bompas* et du Boulou* dans les Pyrénées-Orientales, accueillent à la journée, les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles apparentés. Ils offrent une prise en charge médicalisée aux personnes agées de plus de 60 ans diagnostiquées par un médecin qualifié (gériatre, neurologue).
L'accueil de jour représente une alternative à l’hébergement permanent et facilitent le maintien à domicile de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. Il apporte une réponse adaptée  aux aidants familiaux qui peuvent à la fois de bénéficier de temps de répit et se reposer sur une équipe de professionnels médico-sociaux : médecin, infirmière, psychologue, aide médico-psychologique et aide-soignant.
L'élaboration d'un PAI  (projet d’accompagnement personnalisé) permet de tenir compte des habitudes de vie des usagers afin d'assurer une continuité avec le domicile.
Les deux CAJOU proposent des animations individuelles et collectives régulières visant à  maintenir l'autonomie de ses usagers et leur permettre de renouer des liens sociaux. Les services d'accueil de jour de Bompas et du Boulou réunis ont une capacité d'accueil de 25 places.
* Établissement géré par l’association « Les Résidences Catalanes Solidarité Seniors »

Les CAJOU de Mutualité Française Grand Sud s’appuient sur l’expérience du réseau national «Générations Mutualistes». Ils sont autorisés par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Conseil Départemental et financés par les collectivités territoriales et l’Assurance Maladie.

 

Nos CAJOU

Des engagements pour la personne accueillie et pour les proches

personnes agées dépendantes lien social

Les deux CAJOU s’engagent pour améliorer la vie des personnes accueillies et celles des personnes qui les accompagnent. La prise en charge par l’équipe de professionnels médicaux-sociaux permet de soulager les aidants et leur permet de trouver un nouvel équilibre dans leur quotidien.

La personne accueillie peut, quant à elle, retrouver une partie de son autonomie et nouer de nouveaux liens.

Aidants ou personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les CAJOU sont une solution innovante pour faciliter votre quotidien.
NOS POINTS FORTS
2 CAJOU  
Préserver l’autonomie dans les gestes du quotidien  
Accompagnement personnalisé du lundi au vendredi en journée 
Favoriser le répit des aidants  
 
 Informer et soutenir les aidants
 Permettre les échanges entre familles : « Café des proches »
 Activités thérapeutiques et animations
 Service de transport quotidien adapté aux fauteuils roulants

Des engagements pour la personne accueillie

Les CAJOU de Bompas et du Boulou proposent aux personnes âgées de plus de 60 ans, atteintes de dégénérescences neurologiques (maladie d’Alzheimer ou autres troubles apparentés) un accueil de jour axé sur une série d’engagements favorisant l’autonomie et le bien être :

  • Bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans un cadre familial et sécurisant
  • Rompre avec l’isolement et sortir du domicile pour lui permettre de conserver ou retrouver une vie sociale
  • Préserver l’autonomie dans les gestes de la vie quotidienne
  • Favoriser les situations d’échange et de partage avec d’autres personnes
  • Assurer une transition avant une éventuelle entrée en institution

Des engagements pour la famille et les aidants

Les  CAJOU s’adressent aussi aux aidants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer; en leur offrant la possibilité de garder des liens privilégiés avec la personne accueillie tout en soulageant leur quotidien permettant de conjuguer vie familiale et suivi du malade. Les CAJOU s’engagent pour vous :

  • Faciliter et organiser le soutien apporté à domicile
  • Bénéficier d’un temps de répit réparateur
  • Proposer une écoute et un soutien
  • Fournir un lieu de rencontres avec d’autres familles, un lieu de partage d’expériences (groupes de paroles)
  • « Café des Proches » (une fois par mois)
  • Permettre de mieux connaître la maladie et comprendre les besoins du malade, de donner du sens à ses actions
  • Aider à préparer sereinement l’entrée en institution