Informations pratiques


Prise en charge et qualité

Prise en charge et qualité

La prise en charge se fait toujours sur prescription médicale délivrée par le médecin traitant. Il détermine la nature des soins nécessaires à la personne âgée et valide le protocole de traitement.

Le SSIAD est contacté par la personne âgée elle-même, sa famille, ou encore par une assistante sociale

L’infirmière coordonnatrice du SSIAD rencontre la personne âgée ou ses proches au domicile ou si nécessaire dans le service hospitalier où elle se trouve (en cas d’un retour à domicile après hospitalisation).


Directives anticipées

directives anticipées modèle abToute personne majeure peut rédiger ses « directives anticipées » concernant sa fin de vie. C’est une possibilité qui vous est donnée d’exprimer vos volontés par écrit sur les décisions médicales à prendre lorsque vous serez en fin de vie, sur les traitements ou actes médicaux qui seront ou ne seront pas engagés, limités ou arrêtés.

Dans certaines circonstances,  après un accident ou à l’issue d’une maladie grave, vous serez peut-être dans l’incapacité de vous exprimer. Si vous avez rédigé des directives anticipées, votre médecin, vos proches sauront quelles sont vos volontés même si vous ne pouvez plus vous exprimer.

Bien sûr, envisager à l’avance cette situation est difficile, voire angoissant. Mais il est important d’y réfléchir.

Rédiger des directives anticipées n’est pas une obligation.




Personne de confiance

Désignation de la personne de confiance

Vous pouvez désigner comme personne de confiance toute personne majeure de votre entourage en qui vous avez confiance, par exemple un membre de votre famille, un proche, votre médecin traitant.

Il est important d’échanger avec la personne que vous souhaitez désigner avant de remplir le formulaire de désignation et de lui faire part de vos souhaits par rapport à sa future mission. Il est important qu’elle ait la possibilité de prendre connaissance de son futur rôle auprès de vous et d’en mesurer  sa portée.

La personne que vous souhaitez désigner doit donner son accord à cette désignation. A cet effet, elle contresigne le formulaire de désignation de la personne de confiance. Il convient de préciser que cette personne peut refuser d’être votre personne de confiance ; auquel cas, vous devrez en désigner une autre.