les centres dentaires mutualistes
Les 9 centres dentaires mutualistes de Mutualité Française Grand Sud dans le Gard, l’Hérault et la Lozère vous proposent une prise en charge de qualité.

Plus de 500 centres mutualistes partagent les mêmes valeurs visant une prise en charge optimale de leurs patients.

Les procédures d’hygiène

Parce que l'hygiène est primordiale dans nos centres dentaires, retrouvez les procédures suivies par Mutualité Française Grand Sud.

Asepsie du cabinet dentaire

Le caractère sanitaire des centres dentaires de Mutualité Française Grand Sud nécessite des modalités d'entretien associant nettoyage et décontamination des surfaces. Un cahier des charges a spécialement été élaboré par Mutualité Française Grand Sud et transmis à la société assurant l'entretien. Son respect scrupuleux est régulièrement contrôlé.

Le nettoyage et la décontamination des surfaces "techniques" (fauteuils, plans de travail) sont assurés par les assistantes dentaires. Des produits antiseptiques adaptés sont utilisés, garantissant la décontamination de ces surfaces. Cette décontamination est effectuée entre chaque patient pour toutes les zones du fauteuil, du plan de travail et du matériel technique.

Stérilisation des instruments

Conformément aux normes en vigueur, tous les instruments stérilisables utilisés dans les centres dentaires sont pré-désinfectés par trempage, puis nettoyés au bac à ultra-sons, rincés, séchés dans un appareil spécifique, ensachés et strérilisés sous gaine dans un autoclave régulièrement contrôlé et faisant l'objet de tests de validation réguliers.

Les instruments sont stockés à l'abri de la poussière et déconditionnés au moment de leur utilisation. En outre, l'utilisation de matériel à usage unique est privilégiée.

En cas de panne ou de dysfonctionnement, un contrat annuel avec une société spécialisée permet de contrôler et de réparer les appareils composant la chaîne de stérilisation dans les meilleurs délais

Protocole de lavage des mains

les centres dentaires mutualistes lavage des mains Les mains sont le vecteur essentiel de dissémination des germes. Il est absolument nécessaire de respecter des procédures drastiques pour limiter la contamination manu portée.

En arrivant au cabinet le matin, et tout au long de la journée, l'équipe de soin doit procéder à un lavage hygiénique et antiseptique des mains, en respectant une procédure particulière, et ce à l'aide de produits spécifiques adaptés.

Gestion du linge

Le linge des praticiens et assistantes dentaires répond à certains critères :

  • hygiène impeccable (visuelle et microbiologique)
  • sécurité pour les soignants
  • certaine identification professionnelle.

Les vêtements de travail sont changés quotidiennement et à chaque fois qu’ils sont visiblement souillés.

L’objectif de cette procédure est de veiller au respect du circuit du linge souillé et du linge propre. La séparation du linge propre et du linge sale est assurée au niveau du stockage dans les locaux.

Le linge sale est géré par un prestataire qualifié dans la gestion du linge médical, qui est en mesure de garantir la blanchisserie de ce linge, y compris des sacs, par lavage et désinfection.

Préparation du matériel et de l'équipe soignante

Entre deux patients, tous les consommables à usage unique sont changés, pour garantir une hygiène optimale et éviter tout risque de contamination croisée entre deux patients :
Gants de l'équipe soignante, masques de l'équipe soignante, têtières de fauteuils, bavoirs et serviettes du patient, gobelets, canules d'aspiration, embouts jetables et plateaux de soin...


Les procédures de sécurité

La gestion des risques, le traitement des déchets ou la tenue du dossier médical, sont autant de procédures respectées par Mutualité Française Grand Sud.

Gestion des risques

Mutualité Française Grand Sud a recensé les risques présents pour l'activité dentaire, évalué leur gravité, leur probabilité et consigné toutes ces informations dans un document unique obligatoire. Face aux risques présents pour l'activité, toutes les mesures de prévention et de protection ont été mises en place.

Une procédure de gestion et de déclaration d'accident est en place et affichée en salle de stérilisation des centres ; elle indique entre autres, les contacts locaux en cas d'accident par exposition au sang ou de projections oculaires diverses.

Des actions de formation sont régulièrement menées et les praticiens sont formés au niveau 2 de l'AFGSU ; toutes les équipes des centres suivent des formations de rappel aux gestes de premiers secours avec mise en situation sur le terrain.

Gestion de la pharmacie et du matériel d'urgence

centres dentaires mutualistes pharmacie et du matériel d'urgence En cas de malaise ou d’incident médical de l’un de ses patients, le chirurgien-dentiste se doit de lui porter une assistance conforme aux données acquises de la science.

• L’article 4 du Code de déontologie l’exprime en ces termes : « hors le seul cas de force majeure, tout chirurgien-dentiste doit porter secours d’extrême urgence à un patient en danger immédiat si d’autres soins ne peuvent lui être assurés. »

Ce même code précise qu’ « il est du devoir du chirurgien-dentiste de prendre toutes précautions nécessaires pour éviter que des personnes non autorisées puissent avoir accès aux médicaments et produits qu’il est appelé à utiliser dans l’exercice de son art ». Ce qui implique que tous les médicaments et produits concernés sont stockés dans un lieu sécurisé et fermé à clé.

Un défibrillateur semi-automatique est à disposition dans les centres, et une procédure d'oxygénothérapie rappelle les consignes d'utilisation de la bouteille à oxygène. Le personnel de soin bénéficie de formations régulières sur l'ensemble des matériels d'urgence.

Traitement des déchets

les centres dentaires mutualistes gestion des dechets La gestion et l’élimination des déchets sont strictement réglementées. La procédure mise en place est suivie scrupuleusement.
L'objectif est de répondre à la double obligation :

• de prévention des risques relatifs à la protection des travailleurs exposés à des agents biologiques (confinement des agents biologiques, procédure de tri des déchets, affichage) (Décret 94/352 du 4 mai 1994)
• d'élimination des déchets de soins à risques infectieux conformément à la réglementation en vigueur (Décret 97-1048 du 6 novembre 1997 et Arrêtés du 7 septembre 1999).

Les déchets des centres dentaires sont traités dans trois types de contenants :
• Déchets contaminés
• Déchets piquants ou tranchants
• Déchets d'amalgame dentaires.

L'évacuation de ces déchets est assurée par une société spécialisée qui garantit leur transport selon les conditions de l'Arrêté du 5 décembre 1996, et leur incinération.

Maîtrise des risques liés à la circulation des matériels et produits

Cette procédure intéresse toutes les manipulations de matériels souillés pour chaque protocole opératoire concerné. Les modalités de maîtrise concernent notamment le conditionnement stérile et non stérile, le flux de circulation, d’évacuation, de recyclage, de neutralisation, de renouvellement…

Les praticiens et assistantes sont tenus de respecter les procédures de manipulation, de désinfection ou d'élimination des matériels et produits utilisés pendant les soins.

Identification et traçabilité des produits de santé

les centres dentaires mutualistes seringue produits Les produits utilisés en dentisterie ont des origines diverses.
Ils doivent être identifiés pour pouvoir figurer explicitement sur les supports prévus à cet effet (dossier médical du patient) et faire l’objet d’une traçabilité propre pour chaque patient et à chaque soin.

Cette traçabilité s'applique sur tous les produits d'utilisation courante dont nous devons pouvoir justifier l'origine :
• Instruments stérilisés
• La prothèse que l'on place en bouche
• Les fournitures dentaires (produits pharmaceutiques, amalgames ou composites, anesthésiques et aiguilles...).

Tenue et gestion du dossier médical

Il est nécessaire d’avoir à sa disposition un dossier médical lisible et compréhensible pour le praticien et aussi pour d’éventuels correspondants. Cela permet d’éviter tous les risques liés à un problème médical général. Les centres dentaires sont équipés du logiciel dentaire ARCADE de MAIDIS. Ce logiciel, doté de mots de passe d'accès, ne permet la saisie et la consultation de données médicales qu'aux personnes habilitées.

• L'usage des données informatiques est strictement réservé aux chirurgiens-dentistes, dans le respect absolu du secret médical. Conformément aux dispositions de la loi "Informatique et Libertés" (Articles 26, 27, 34 et 40 de la Loi n°78-17 du 6 janvier 1978), tout patient peut avoir accès à son dossier en s'adressant à son chirurgien-dentiste.

Toute information recueillie sur le lieu de travail, la plus banale soit-elle, est de caractère confidentiel. L'ensemble du personnel des centres est tenu à cette règle et au secret médical.


Vous êtes au centre de nos préoccupations

les centres dentaires mutualistes dentiste et vous
Votre dentiste et vous


Les dents constituent un capital à préserver tout au long de la vie. Les dents sont importantes pour l’esthétique, pour l’élocution, mais également pour une digestion correcte qui commence par la mastication. Elles s’usent, mais la dentition peut rester complète, harmonieuse et fonctionnelle. Choisir votre dentiste est le premier acte qui vous permettra de maintenir vos dents en bonne santé. Des visites régulières et des gestes simples au quotidien suffiront ensuite pour les protéger très longtemps.

Votre dentiste a une formation universitaire

Au cours de ses six années à l'université, le dentiste acquiert une solide formation dans tous les domaines de sa spécialité (anatomie, physiologie, pathologie, etc.).
Cette formation va beaucoup plus loin que le domaine de la bouche et des dents. Elle s'étend sur tous les aspects de la médecine qui peuvent avoir une incidence sur votre santé buccale et les soins qui s'y rapportent.

Bon à savoir
Par exemple, un problème de santé ou la prise d'un médicament peuvent être des facteurs importants dans l'établissement d'un diagnostic et d'un plan de traitement.
Les dentistes sont d'ailleurs souvent les premiers professionnels de santé à pouvoir reconnaître en bouche les signes d'une carence ou d'une maladie.

Examen

À chacune de vos visites, votre chirurgien-dentiste examine vos dents mais également vos gencives, votre langue et les muqueuses des joues et du palais. Il pourra aussi observer les muscles masticateurs, les lèvres, l'articulation de la mâchoire, les glandes salivaires, la qualité et la quantité de la salive, etc...

Des radiographies permettent d’étudier les couronnes et les racines des dents, mais aussi les éléments de soutien environnants (ligaments, os…) de façon plus détaillée.

Votre dentiste connaît toutes les options et ressources disponibles. Sa formation continue lui permet de suivre de près l'évolution de la science et de la technologie. Ainsi, il pourra établir un plan de traitement adapté à votre situation.

Maintien du dossier

Lors de l'ouverture de votre dossier, votre dentiste recueille toutes les informations pertinentes relatives à votre état de santé général. Par la suite, il sera essentiel que vous l'informiez de tout changement, ceci pour lui permettre de mieux vous soigner.

Choisir son dentiste

Divers éléments peuvent vous aider à choisir un dentiste.

Votre entourage est souvent en mesure de vous conseiller à ce sujet. Entre autres, informez-vous au sujet de son approche, de sa disponibilité et de la qualité de l'information qu'il fournit. Ce qui importe, c'est de ne pas attendre qu'une urgence survienne pour faire connaissance avec un dentiste. Votre première rencontre peut se limiter à une consultation. De plus, n'hésitez pas à vous informer des honoraires pour les traitements qu'il vous propose. En prenant la peine de bien choisir votre dentiste, vous contribuerez à créer un rapport harmonieux basé sur la confiance et le respect. les centres dentaires mutualistes brossage à tout age


Charte de qualité

Plus de 500 centres mutualistes partagent les mêmes valeurs visant une prise en charge optimale de leurs patients.

Votre centre favorise l’accès de tous à une offre globale de soins ambulatoires
Nous vous proposons une gamme de soins à des tarifs conventionnés. Nous pratiquons des tarifs maîtrisés pour les actes non remboursés.

Votre centre garantit une prise en charge de qualité
Nous sommes attentifs à vos demandes lors de votre accueil et dispensons des soins de qualité adaptés à vos besoins.
Nous veillons à la qualité des prestations proposées dans le respect des exigences légales et réglementaires.
Nous mettons en œuvre les normes et recommandations de bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’asepsie.

Votre centre vous place au cœur de ses préoccupations
Nous inscrivons votre prise en charge dans une continuité de soins, d’attentions et de considérations. Acteur du soin, vous êtes associés à votre prise en charge.
Nous veillons à la délivrance des informations claires et détaillées sur les soins réalisés.


Et aussi

  • Tous vos centres de santé dentaire exercent dans le respect des règles déontologiques, du libre choix du patient, que ce soit dans le choix du praticien ou des soins qui lui sont proposés.
  • Tous vos centres vous garantissent des soins dentaires à des tarifs conventionnels sans dépassement, ou à des tarifs maitrisés pour les actes non remboursés. Ils pratiquent également le tiers payant sur le régime obligatoire. Les patients mutualistes peuvent aussi bénéficier de la dispense d'avance de frais pour les actes les plus courants.
  • Tous vos centres vous proposeront l'établissement de plusieurs devis avant la conclusion de l'acte.