les centres dentaires mutualistes soins courants
Les 9 centres dentaires mutualistes de Mutualité Française Grand Sud dans le Gard, l’Hérault et la Lozère vous accompagnent et vous conseillent en matière de soins courants.

Découvrez ce qu’est une carie et comment la soigner, comment agir en cas de mobilité dentaire , ce qu’est l’anesthésie dentaire et enfin, dans quel cas l'on peut s’éclaircir les dents.

La carie : quels traitements ?

les centres dentaires mutualistes carie

Qu'est-ce qu'une carie ?
La carie est une destruction progressive de l'émail et de la denture sous l'effet de la plaque bactérienne.
Elle se développe à différents degrés, allant de la carie à l'émail, pour atteindre plus profondément la dentine. Enfin, dans sa phase la plus extrême, elle atteint la pulpe de la dent (ou "nerf"). A ce stade, il est nécessaire de dévitaliser la dent.



Quels traitements pour les caries sur dents vivantes ?

Première étape : le curetage
Le curetage consiste à éliminer les tissus cariés de la cavité dentaire. Ce nettoyage se fait soit à la main avec des curettes, soit avec des éléments rotatifs (turbine + fraise). La cavité étant propre, elle doit ensuite être obturée de manière étanche et hermétique avec une des techniques décrites ci-après.

Deuxième étape : la reconstruction

Amalgame

les centres dentaires mutualistes amalgame
C'est un matériau métallique de reconstruction. Il est constitué de différents métaux, principalement d’argent, d’étain, de mercure et de cuivre (d'où sa couleur grise).
Ce matériau est foulé dans la cavité par le chirurgien-dentiste.
Dans le langage populaire, on l'appelle le "plombage", appellation erronée étant donné qu'il n'y a pas de plomb dans sa composition.

Composite

les centres dentaires mutualistes composite

C'est un matériau d'obturation organo-minéral, c'est à dire constitué pour partie de résine et d'une substance minérale. Il a l'avantage d'être de la couleur de la dent. Il est collé dans la cavité par le dentiste dans des conditions strictes, afin d'assurer l'étanchéité avec la dent (à l'abri de la salive et du sang), durci puis poli.

Onlay céramique

les centres dentaires mutualistes onlay ceramique

L'onlay céramique est un élément reconstituant la couronne dentaire. Le dentiste fait une empreinte et l'onlay est élaboré par le prothésiste. C'est un élément minéral ne faisant intervenir aucun métal. Il est collé ou scellé à la dent.

 

Conduite à tenir après une reconstruction
Pour les amalgames, évitez de manger dessus pendant une journée, jusqu'à ce qu'ils aient atteint la dureté maximale (sinon, ils risquent de se fracturer).
En cas de douleur dans les jours qui suivent, en mordant, il y a sans doute une petite surépaisseur qui devra être retouchée par le dentiste.
En cas de sensibilité au froid, la carie était sans doute profonde et cette douleur peut diminuer et disparaître en quelques semaines si la pulpe guérit.
Dans le cas contraire, ou en cas de problème, vous devez consulter à nouveau votre praticien.

Quels traitements pour les caries plus profondes ?

Dévitalisation


Lorsque la carie est trop profonde, la dent doit être dévitalisée.
Après anesthésie, le praticien enlève la pulpe dentaire (le nerf) afin d'assainir la dent.
Après nettoyage des canaux, il les obture pour éviter toute récidive infectieuse.

Une sensibilité peut persister quelques jours, même en l'absence de nerf. La douleur est à terme complètement supprimée. Dans le cas contraire, vous devez retourner chez votre praticien.

Inlay core


les centres dentaires mutualistes inlay-core

Dans les cas de délabrement très important, le dentiste, après curetage, dévitalisation et réalisation d’une empreinte, fait fabriquer (par le prothésiste) une pièce de reconstruction armée d'un ou plusieurs pivot(s). Cet élément sera ensuite recouvert d'une couronne. L'inlay core est ensuite scellé (ciment) dans la dent.

La couronne


les centres dentaires mutualistes couronne

La couronne est une prothèse (coiffe) qui recouvre une seule dent, avec pour objectif de la sertir et de la renforcer. Parmi les plus courantes, on trouve la couronne coulée (réalisée en métal) et la couronne céramo-métallique (de la couleur de la dent).


Les extractions : les dents qui bougent

les centres dentaires mutualistes visuel-extraction

Quelle attitude face aux différents degrés de mobilité dentaire ?

On peut distinguer 4 degrés de mobilité des dents avec des solutions adaptées :
• Mobilité 1 et 2 : pas d'extraction
• Mobilité 3 : pronostic réservé mais l'extraction n'est pas systématique
• Mobilité 4 (mobilité axiale) : l'extraction est à prévoir

Mobilité 1 et 2
On parle de mobilité de stade 1 et 2 dans le cas de dents qui bougent de façon modérée, souvent accompagnée de saignement ou de gencives enflammées.
Les traitements préconisés peuvent être :
En premier lieu, un traitement parodontal avec, selon le stade de la mobilité, le détartrage avec surfaçage radiculaire ou chirurgie parodontale (voir les traitements parodontaux).
En second lieu, une pose d’attelle de contention : dispositif qui solidarise la ou les dents mobile(s) avec les dents saines adjacentes par collage.

Ces traitements doivent être accompagnés d'une hygiène irréprochable : brossage normal, utilisation de brossettes inter-dentaires, fil dentaire, hydropulseur, ainsi que des visites régulières chez votre praticien.
L'objectif est de stabiliser l'état parodontal afin d'éviter de passer aux stades 3 et 4.

Mobilité 3
Il s'agit du stade critique où les dents peuvent encore parfois être conservées avec de la chirurgie parodontale ou passer en stade 4.

Mobilité 4
Il s'agit du stade où les dents ne peuvent plus être conservées. Votre praticien vous proposera alors une extraction.

Et après?
les centres dentaires mutualistes dent qui bougent Pour arrêter le saignement, on vous demandera de comprimer la plaie pendant une dizaine de minutes, généralement en mordant une compresse. Sauf si votre praticien vous le dit, évitez de faire des bains de bouche ou de vous rincer trop fortement la bouche pendant les 24 heures qui suivent les interventions.

Évitez de manger du côté de la plaie, de fumer, de boire des liquides trop chauds ou trop froids ou de l’alcool, ou de manger épicé.
Après disparition de l'effet de l'anesthésie, la douleur peut réapparaître, c'est normal. Dans ce cas, ne prenez pas d'aspirine, référez-vous à l'ordonnance de votre praticien.

Vous pouvez prendre des antalgiques avant même la fin de l'anesthésie, (dans l'heure qui suit l'intervention), cela potentialise leur action. En cas de douleur importante, si les antalgiques agissent mal, vous devez prévenir le praticien qui vérifiera la plaie et vous donnera un traitement complémentaire ou mieux adapté.

Dans un second temps, votre praticien vous proposera des solutions de remplacement de la dent extraite.


L’anésthesie : comment ne pas avoir mal ?

les centres dentaires mutualistes anesthesie
Qu'est-ce qu'une anesthésie?
C'est la perte temporaire locale ou générale de la sensibilité à la douleur qui permet à votre praticien de réaliser des soins sans vous faire mal.
En médecine, l'anesthésie est obtenue par injection d'un produit anesthésique à l'aide d'une aiguille.

Nous distinguons dans cette fiche trois types d'anesthésie :
• Locale
• Locorégionale
• Générale

Au préalable
Avant une anesthésie, il est extrêmement important que le patient remplisse avec précision le questionnaire médical, en cas de contre-indication. En effet, les traitements de pathologie de type cardiaque, diabète, la prise d'antidépresseur (IMAO), les maladies neurologiques (épilepsie par exemple) nécessitent une technique et des produits adaptés.

Anesthésie locale
On l'obtient par injection (piqûre) d'anesthésiques locaux dans la gencive. Elle est pratiquée par le chirurgien-dentiste au cabinet dentaire et insensibilise un groupe de 2 à 3 dents, ainsi que la zone directement environnante.

Anesthésie locorégionale
On l'obtient par injection (piqûre) d'anesthésiques locaux à la racine du nerf de la mâchoire concernée. Elle est réalisée par le dentiste au cabinet dentaire et permet d'anesthésier une zone plus large que l'anesthésie locale, soit une demi-maxillaire : 8 dents.

Anesthésie générale
L'anesthésie générale agit sur le système nerveux central et provoque un sommeil artificiel. Elle est obtenue par injection intraveineuse par un médecin anesthésiste, en structure hospitalière. Elle ne sera donc pas proposée au cabinet par votre chirurgien-dentiste.

Conduite à tenir au moment de l'injection
Au moment de l'injection, le praticien vous demande de ne pas bouger. Si des gouttes tombent dans votre bouche, ne vous inquiétez pas, le produit est très amer mais non toxique, il peut être avalé.



Et après ?

Dans le cas d'une anesthésie locale ou locorégionale, votre praticien attendra quelques instants avant d'intervenir pour que l'anesthésiant fasse effet. Ensuite vous ne sentirez plus rien. Dans le cas d'une anesthésie générale, l'endormissement est immédiat.


L’éclaircissement : des dents plus blanches

les centres dentaires mutualistes eclaircissement
Dans quels cas intervenir sur la couleur des dents?
C'est le chirurgien-dentiste qui est à même de répondre à la demande de son patient et de juger de l'opportunité d'un éclaircissement pour répondre au problème de teinte évoqué.
Deux types de traitements doivent être distingués :
- L'éclaircissement de dents vivantes
- L'éclaircissement de dents dévitalisées

Éclaircissement sur dents vivantes

les centres dentaires mutualistes dents blanchesTraitement au fauteuil
Le praticien pose une protection sur les gencives avant d'appliquer le produit, fortement concentré, sur chaque dent à traiter (à l'aide d'un pinceau).
L'effet du produit peut être renforcé par l'utilisation d'une lampe à ultraviolet. La durée de la pose et le nombre de séances varient selon le produit utilisé, son dosage, la sensibilité du patient et le résultat attendu. Le résultat est visible à la fin de la séance.

Traitement ambulatoire
Il s'agit d'un traitement que le patient suivra seul à son domicile. Il se compose du même produit actif que celui utilisé au fauteuil, mais avec une concentration inférieure. Des gouttières sont réalisées par le prothésiste au laboratoire à partir d'empreintes prises au cabinet.
Le patient applique un gel dans la gouttière qu'il doit porter selon les indications de son praticien.

La durée du traitement (environ 15 jours) peut varier selon le produit utilisé, son dosage, la sensibilité du patient et le résultat attendu. Il est impératif que le patient se conforme aux recommandations du praticien.

Les deux techniques peuvent être combinées.

Conduite à tenir
Suite à un éclaircissement, le patient doit s'abstenir de fumer, boire du café, du thé, du vin rouge, ou toute autre substance susceptible d'entraîner une coloration.

Éclaircissement sur dents dévitalisées

Cet éclaircissement ne peut être réalisé que par le praticien au fauteuil.
Il s'agit de placer à l'intérieur de la dent, la même substance que pour l'éclaircissement sur dent vivante et qui diffusera progressivement, pendant les jours qui suivent, à l'ensemble des tissus dentaires (émail, dentine).
L'opération peut être renouvelée selon le produit utilisé, son dosage et le résultat attendu.